REFER A FRIEND & EARN $25 TO $50

FREE SHIPPING & FINANCING AVAILABLE!*

ENDS IN |

Home
>
Jeux videos
>
Le trouble du jeu vidéo
>
Make a selection
Make a selection
Trouble du jeu vidéo.

Jeux videos

Le trouble du jeu vidéo

Double Chevron Left Back to Jeux videos

Il y a tellement de jeux qui donnent le goût de jouer pendant des heures, de s'amuser en ligne avec ses amis jusqu'au matin! Mais bon, généralement, la vie quotidienne se charge elle-même de contrôler nos heures de jeu, du moins les miennes! 

On a tendance à croire que le trouble du jeu vidéo et la cyberdépendance touchent davantage le jeune joueur, l’adolescent, voire le jeune adulte qui a en général moins d’obligations dans sa vie. Mais les études précisent nous rappellent que la cyberdépendance touche principalement la tranche d'âge de 13 à 30 ans.

Combien de fois je me suis dit ces dernières années : « Me semble que je pourrais passer la nuit à jouer à Call of Duty tellement j'suis en feu ce soir!!! » ou « Je suis vraiment dans un bon boutte de l'histoire de Cyberpunk 2077, je pourrais jouer jusqu'à 2-3h du matin, facile! ». Puis, il y a cette petite voix dans ma tête de gars dans la quarantaine qui me dit : « Steeve, tu travailles demain, n'oublie pas! ». Disons que le phénomène du « juste une autre tite game pis j’arrête » n’est jamais très loin.

Jouer à Cyberpunk 2077 pour de longues heures.

Cyberpunk 2077 

 

Le trouble du jeu vidéo et son impact

J'ai connu des gens et ai reçu différents témoignages de parents ayant quelques soucis avec leurs ados qui ont une dépendance aux jeux vidéo. Ce n'est pas facile à gérer, assurément. 

Les conséquences peuvent être nombreuses, telles que : 

  • Des difficultés à l'école;

  • L'isolement au sein de sa propre famille;

  • Des problèmes comportementaux ;

  • Voire même différents troubles du sommeil

Rappelez-vous ma récente entrevue avec la joueuse professionnelle Stéphanie Harvey où nous parlions de routine de sommeil et où elle y soulignait l'importance du sommeil, du fait qu'il est essentiel à un bon équilibre.

Loin de moi l'idée d'aller vers l'aspect technique de la chose, de vous parler de psychologie, de recommander des spécialistes et services précis. 

Je ne m'y connais pas et je ne peux (et ne veux pas) me la jouer « psychologue à deux sous », ou spécialiste en la matière. Je ne suis qu'un gars passionné de ce beau média de divertissement qu'est le jeu vidéo, un papa attentif et prudent. 

Heureusement, je n'ai pas eu à gérer un tel dossier de dépendance vidéoludique au sein même de ma famille, mais comme mentionné plus haut, j'en ai entendu parler. 

Il faut savoir qu'il existe bel et bien des spécialistes qui peuvent aider et conseiller ces personnes ayant dans leur entourage des êtres chers souffrant de dépendance aux jeux vidéo.

Quitter Word of Warcraft après 24000 heures de jeu.

Un joueur a quitté de façon touchante World of Warcraft après y avoir passé 24 000 heures 

 

Les dépendances sont nombreuses

Je couvre l'industrie du jeu vidéo depuis 2008. J'en ai vu, lu et entendu des histoires au fil des ans. 

Le jeu vidéo a le dos large pour bien des choses, est parfois blâmé à tort ou à raison lors d'événements tragiques de l'actualité. 

Lorsqu'on me parle de dépendance au jeu vidéo, qu'il rend accro, je me dis tout de suite : oui, mais on peut devenir dépendant à tout dans la vie! Je peux être accro à la loterie, la boisson, la lecture, la raquette, la rénovation, la mécanique automobile, ou... la confection en tenue d’Adam de petits gâteaux crémeux à la crème fourrés aux fraises jusqu'à 4h du matin! Pourquoi pas?! Les dépendances potentielles sont illimitées, la pratique de nos activités favorites est passionnante, mais tout est dans l’équilibre. 

Le jeu vidéo c'est la même chose. Évidemment, il y a des dépendances qui sont plus dommageables que d’autres, j’en conviens. 

Fornite dépendance jeu vidéo.

Fortnite atteint des pointes de 3,2 milliards d’heures de jeu par mois par les joueurs

Bien entendu, s’il s’agit d’un enfant mineur, il revient aux parents d’établir les règles. Selon certaines études, ce sont surtout les jeunes qui sont sensibles à cette dépendance

Soyez attentif!

 

Mes recommandations pour un joueur adulte

Si vous avez le sentiment d'avoir un problème de dépendance envers le jeu vidéo, vous avez déjà la moitié du chemin de fait. Reconnaître qu'on a un problème est un grand pas vers la résolution de celui-ci. 

Lorsqu'une personne ne se rend pas compte qu'elle a un problème, il est difficile pour les autres d'intervenir ou d'apporter de l’aide, quelle que soit la dépendance. Mais pour ce qui est de notre sujet du jour, soit le trouble du jeu vidéo, j'irais de quelques suggestions (non scientifiques, mais qui me semblent logiques et adéquates) :

  • Afin d'éviter de couper votre partie d'un seul coup et de ressentir « un manque » en allant au lit, jouez quelques minutes à un jeu relaxant avant de dormir. Ainsi, la pause de votre divertissement préféré se fera en transition et avec douceur.

  • Forcez-vous à quitter la pièce de la maison où vous jouez toutes vos parties. Avoir un « eye contact » avec un membre de la famille, voir le soleil à travers les fenêtres, respirer l'air d'une autre pièce, ne serait-ce que pour quelques minutes. Cette habitude peut stimuler votre éveil, vous remettre en contact avec votre « environnement réel ».

  • Lorsque vous fermez votre console ou votre ordinateur, ne prenez pas le relais avec un autre écran (téléphone, tablette), ne serait-ce que le temps d'une heure. Ça fait du bien de ne pas avoir un contact virtuel permanent en ligne, de décrocher un peu de l'actualité, des réseaux sociaux et tout le reste.

  • Faites l'achat d'un animal de compagnie! Un chien, un chat, un oiseau, ou un poisson par exemple. Choisissez un animal avec lequel il faut interagir, qui vous demandera de l'attention, de l'amour. Par contre, n’oubliez pas que trop souvent on voit des animaux achetés et laissés à eux-mêmes peu de temps après, alors si vous prenez cette décision, prenez-en bien soin!

  • Après une partie endiablée à votre jeu préféré, réservez-vous une heure avant le dodo pour embarquer dans une série télé (sans avoir votre téléphone à proximité). Si vous embarquez à fond dans l'aventure, ce sera facile d'arrêter votre partie le lendemain pour reprendre avec un nouvel épisode de votre série. 

  • Pensez à vous réserver un nombre d'heures de sommeil adéquat. Une bonne nuit de sommeil, ça n'a pas de prix! 

  • Parlez-en à un ami, un membre de votre famille. Que vous soyez la personne ayant ce problème de dépendance ou un.e proche d’une personne souffrant de ce problème, il faut savoir en parler. 

 

Il y a toujours quelqu'un, quelque part, qui peut aider, qui peut devenir la petite étincelle qui permettra à la personne concernée de commencer à se libérer de cette dépendance.

A BETTER MATTRESS

For a Better Price

Your Cart

QUESTIONS? 1 (844) 869-7659
Your Cart is Empty

Customers also bought

memory foam pillow

The Polysleep Pillow

Choose your size

Buy Now

Estimated delivery:
The Polysleep Foundation

The Polysleep Foundation

Choose your size

Buy Now

Estimated delivery:
Please select your country

It seems like you're not in the right place!
Let us guide you on your path to a better night's sleep.