Refer a friend & earn $25 to $50

Free delivery* + 20% OFF when you subscribe.

Home
>
Nouvelles
>
La ménopause et les troubles liés au sommeil : les causes et les traitements
>
Make a selection
Make a selection
Femme souffrant de douleurs abdominales causées par la ménopause

Nouvelles

La ménopause et les troubles liés au sommeil : les causes et les traitements

Double Chevron Left Back to Nouvelles

La ménopause est un événement naturel qui affecte les femmes dans la quarantaine et la cinquantaine. En ce qui concerne les femmes canadiennes, la moyenne d’âge pour la ménopause est de 51,5 ans. Les femmes sont en préménopause plusieurs années avant d’entrer en ménopause.

La ménopause est reconnue par un délai de 12 mois sans cycle menstruel et est généralement accompagné de plusieurs symptômes désagréables incluant des changements dans l’humeur, des sueurs nocturnes, de l’anxiété et de la dépression, ainsi que des problèmes liés au sommeil.

La ménopause et les problèmes liés au sommeil vont main dans la main. Nous avons compilé de l’information ci-dessous afin de vous aider à comprendre pourquoi.

Femme assise dans son lit, souffrant de ménopause avec la main tenant sa tête

Comment et pourquoi la ménopause affecte-t-elle le sommeil?

Pendant la ménopause, les femmes produisent de moins en moins d’hormones, surtout l’estrogène et la progestérone, ce qui cause un lot de changements.

Plus de 50 pourcent des femmes âgées de 35 à 55 ans ont de la difficulté à dormir plusieurs nuits par semaine, dû à la ménopause. Mais pourquoi?

Nos corps dépendent de l’estrogène afin de maintenir notre état de santé général. Sans une quantité adéquate d’estrogène produite, les femmes commencent à ressentir une augmentation de l’anxiété et de la dépression, ce qui rend le fait de s’endormir beaucoup plus difficile, et empêche d’obtenir un sommeil réparateur.

Des problèmes de sommeil communs liés à la ménopause

Tel que mentionné ci-haut, les problèmes liés au sommeil dus à la ménopause causent beaucoup d’effets secondaires chez les femmes, incluant les difficultés de sommeils suivants :

L’insomnie est la difficulté à s’endormir ou à rester endormi pendant la nuit. Quand l’insomnie dure des semaines ou des moins, elle est considérée chronique, et elle peut éventuellement causer des effets nuisibles sur votre état de santé physique et mental. L’insomnie liée à la ménopause cause des agitations nocturnes, ce qui vous porte à vous réveiller épuisée le lendemain matin. 

Les bouffées de chaleur se caractérisent par la sensation inattendue d’avoir chaud, qui débute généralement dans le visage et s’étend par la suite au reste du corps. Les bouffées de chaleur dans la nuit sont généralement communément appelées « sueurs nocturnes » et sont particulièrement inconfortables pour les femmes. La plupart des femmes disent que les bouffées de chaleur sont généralement les plus intenses pendant les deux premières années de la ménopause, même si les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes peuvent s’étendre tout au long de la ménopause. Pendant la préménopause, les sueurs nocturnes sont le résultat d’une chute hormonale graduelle, des hormones responsables de la régularisation de la température corporelle.

Les troubles de sommeil qui affectent la respiration incluent les ronflements, l’apnée du sommeil ainsi que l’apnée du sommeil obstructive. Bien que ces conditions puissent affecter des femmes de tous âges, elles sont plus communes quand les femmes sont en post-ménopause. Lorsqu’une femme atteint la préménopause, le risque lié à l’apnée du sommeil obstructive (qui implique des arrêts brefs de la respiration) est augmenté, un des résultats de la chute de la production de la progestérone.

Les problèmes liés au sommeil qui sont causés par la ménopause affectent plusieurs facettes de la vie d’une femme, incluant sa santé mentale. La santé mentale est quelque chose qui peut facilement être affectée, ce qui cause des troubles de l’humeur communs chez les femmes, tels que :

  • Se sentir plus irritable
  • De l’anxiété
  • De la dépression

Ces conditions sont généralement traitées par un professionnel de la santé, soit par thérapie, soit par antidépresseurs tels que ses ISRS et IRSN, ainsi que des prescriptions de médicaments anxiolytiques.

La ménopause et les troubles du sommeil affectent les femmes différemment. Certaines femmes ressentent de légers changements dans leur habitudes de sommeil, tandis que d’autres femmes font l’expérience de troubles du sommeil qui sont moins communs, tels que :

  • Le trouble de mouvement périodique des membres
  • Le syndrome des jambes sans repos

Ces deux conditions se caractérisent par des mouvements involontaires des jambes ou des spasmes qui causent des interruptions dans le cycle du sommeil et des inconforts sévères.

La préménopause et les sueurs nocturnes

Tandis que l’insomnie liée à la ménopause est fort commune chez les femmes, les sueurs nocturnes dues à la préménopause sont généralement le premier signe d’une chute de production hormonale.

La préménopause est une période de transition qui se passe avant la ménopause.

Une femme peut être en préménopause de 2 à 10 ans avant d’entrer en ménopause.

Femme ayant des sueurs nocturnes assise dans son lit

Durant cette période, la production naturelle d’hormones diminue graduellement, ce qui signifie un risque accru de sueurs nocturnes.

Bien que les troubles liés au sommeil pendant la ménopause soient très communs, la préménopause peut aussi venir avec son lot de problèmes.

Femme dormant paisiblement la tête couchée sur ses mains

Est-ce que le traitement de la ménopause peut permettre d’améliorer le sommeil?

La réponse courte est : oui, le traitement de la ménopause peut améliorer la qualité de sommeil d’une femme. La ménopause est un événement irréversible dans la vie d’une femme. Pour cette raison, les traitements visent à réduire les symptômes plutôt que de traiter la condition elle-même. 

Les professionnels de la santé utilisent généralement l’hormonothérapie afin de remplacer les hormones qui ne sont plus produites par le corps.

L’hormonothérapie a démontré des succès quant à la réduction de symptômes liés à la préménopause, la ménopause et la post-ménopause.

Il y a toutefois des risques accrus de développer des caillots sanguins, une crise cardiaque ou un ACV.

Pour cette raison, les médecins font généralement le choix de commencer par des taux très faibles d’hormones et utilisent l’hormonothérapie seulement comme traitement à court terme.

Puisque la ménopause affecte la santé mentale d’une femme, l’usage de médicaments prescrits sous la supervision directe d’un professionnel de la santé est généralement utilisé.

Ces conditions sont traitées par l’entremise d’antidépresseurs, d’anxiolytiques, d’ISRS, d’IRSN, et de benzodiazépines. Il est important de suivre les instructions à la lettre afin d’obtenir les meilleurs résultats possible avec les médicaments prescrits.

Puisque notre corps produit de moins en moins d’hormones, nous produisons aussi moins de mélatonine, l’hormone qui régularise et favorise l’endormissement. Pour cette raison, des aides de sommeil ou des vitamines contenant de la mélatonine sont généralement recommandées afin d’améliorer la capacité de s’endormir et de rester endormi.

Questions fréquentes : Polysleep vous répond !

La ménopause et les troubles liés au sommeil, incluant l’insomnie causée par la ménopause, peuvent affecter les femmes en préménopause, en ménopause et en post-ménopause. Afin de réduire les risques liés à l’insomnie, les experts recommandent :

  • De conserver un poids santé
  • De maintenir un régime alimentaire sain
  • De faire de l’exercice régulièrement
  • De ne pas consommer de caféine, de nicotine ou d’alcool,
  • Utiliser un aide au sommeil
  • Limiter le stress

Plusieurs femmes en ménopause ne remarquent pas une augmentation des heures de sommeil. Les femmes en ménopause disent plutôt dormir moins que le nombre d’heure habituel à toutes les nuits dû à des inconforts, le syndrome des jambes sans repos, des sueurs nocturnes et d’autres problèmes liés au sommeil. Cependant, avec l’aide de la mélatonine et autres aides au sommeil, plusieurs femmes disent voir leur capacité à s’endormir et rester endormie améliorée.

Les conseils de Polysleep pour mieux dormir pendant la ménopause

Chez Polysleep, nous comprenons que la préménopause, la ménopause et la post-ménopause font partie de la vie et que les femmes ne peuvent pas l’éviter, ni la contrôler. Pour cette raison, nous nous efforçons de leur apporter le plus de confort possible, pour toutes celles qui ressentent de l’inconfort lié au sommeil.

Il se peut que l’une des choses les plus importantes qui aide à vivre avec les symptômes de la ménopause soit de choisir le bons matelas.

Le matelas Zephyr avec la boîte Polysleep à côté

Plusieurs matelas offrent des qualités différentes, telles que leur forme, leur dimension et leurs caractéristiques. Le Matelas Zephyr de Polysleep est conçu avec le confort ultime à l’esprit.

Grâce à notre technologie Nanobionic®, des propriétés qui aident à la régularisation de la température et une mousse antimicrobienne, vous ferai l’expérience du meilleur sommeil réparateur possible. Le Matelas Zephyr vient avec une période d’essai gratuite de 100 nuits, la livraison gratuite, ainsi qu’une garantie de 10 ans.

De plus, nous savons que des millions de femmes souffrent de bouffées de chaleur et de sueurs nocturnes dues auxquelles elles se réveillent dans la nuit trempées, inconfortables et incapables de se rendormir. Le PolyCool est un surmatelas refroidissant de ¼ de pouce qui fonctionne en extrayant la chaleur de votre corps lorsque vous avez trop chaud.

La chaleur extraite de votre corps est emmagasinée dans le surmatelas et ensuite relâchée si/quand vous vous refroidissez ou recommencez à avoir froid. Nous n’offrons pas de période d’essai avec le PolyCool, parcontre, ce surmatelas en une excellente option pour ceux qui ont des sueurs nocturnes, puisqu’il permet une régularisation constante de la température corporelle.

Femme au lever matinale s'étirant les bras assise dans son lit

Les experts à Polysleep recommandent aussi :

  • D’instaurer une routine de dodo que vous respectez à tous les soirs. Ceci aide à déclencher un automatisme dans votre corps et votre esprit leur indiquant quand est venu le temps de se détendre et de se préparer à dormir.
  • Maintenir un régime alimentaire sain,
  • Faire the l’exercice régulièrement,
  • Éviter certaines nourritures, car il a été prouvé que ceci peut permettre de réduire les symptômes associés à la préménopause, la ménopause et la postménopause.

Conclusion

La ménopause est une partie inévitable de la vie d’une femme, qui marque la fin de la possibilité de la maternité, en réduisant graduellement la quantité d’hormones responsables à plusieurs fonctions vitales.

Même si la ménopause peut causer plusieurs effets secondaires pour les femmes tels que les sueurs nocturnes, les troubles de l’humeur et les troubles liés au sommeil, des traitements peuvent aider.

Non seulement certains traitements s’avèrent efficaces, la literie adéquate, qui contient des propriétés de régularisation de la température corporelle, peut vous permettre de rester fraîche et confortable toute la nuit.

Le lit Zephyr dans une chambre


Si vous avez aimé notre article de blog, n'oubliez pas de Partager le avec vos amis en cliquant sur le bouton ci- dessous !

A BETTER MATTRESS

For a Better Price

Your Cart

Your Cart is Empty

Customers also bought

The Polysleep Pillow

The Polysleep Pillow

Memory Foam Pillow

$120

Buy Now

The Polysleep Foundation

The Polysleep Foundation

Bed Base

$550

Buy Now

The Origin Mattress

The Origin Mattress

Memory Foam Mattress

$1,000

Buy Now

Please select your country

It seems like you're not in the right place!
Let us guide you on your path to a better night's sleep.