Refer a friend & Earn

SAVE 30% - CYBER MONDAY SALE IS LIVE!

ENDS IN |

jeune enfant couché au lit

Nouvelles

Pourquoi fait-on pipi au lit et comment arrêter?

Double Chevron Left Back to Blog

Le fameux pipi au lit : nous sommes tous passés par là très jeunes, et nos enfants aussi, s’ils ne sont pas toujours dans cette phase. Ce problème porte le nom scientifique « d’énurésie », et se caractérise par le fait d’uriner involontairement lorsqu’on dort. L’énurésie peut donc notamment se produire la nuit. Avant tout associée aux enfants, elle est aussi présente chez les adultes dans certains cas. Pour autant, dès que l’on sort de la période de « pipis au lit » propres aux enfants, celle-ci est souvent vue comme honteuse : si vous ou un proche êtes touchés, vous en parlerez rarement à votre entourage. Vous aurez aussi une certaine gêne vis-à-vis de votre médecin de famille. Pour autant, il n’y a rien de dégradant vu les causes qui en sont responsables. C’est pourquoi Polysleep a décidé de traiter cette question objectivement de fond en comble, en entrant dans les détails de cette affection et de ses origines, et en proposant solutions. Poursuivez donc votre lecture sans plus attendre pour régler le problème!

L’énurésie : un phénomène complexe se subdivisant en plusieurs cas de figure.

Jeune enfant allongé sur son lit

L’énurésie chez l’enfant

D’après l’Association Française d’Urologie, autour de 10 % des enfants entre 5 et 10 ans seraient affectés par l’énurésie. Les garçons sont plus régulièrement touchés que les filles. Celle-ci se définit comme une miction complète et active dont le dormeur n’a pas conscience et qu’il ne déclenche pas volontairement. L’énurésie se produit, comme mentionné précédemment, pendant que celui-ci dort, et a lieu majoritairement la nuit. Précision importante, on ne peut parler d’énurésie chez l’enfant qu’à partir de l’âge de cinq ans : ce n’est qu’après cet âge que l’humain peut physiologiquement contrôler son sphincter vésical.

Par ailleurs, deux genres d’énurésie sont à distinguer, à commencer par l’énurésie qualifiée de primaire. Ce premier cas est très simple : il s’agit d’une énurésie prenant place alors que l’enfant n’a jamais été propre. Elle toucherait 10-15 % des enfants de 5 ans, et 6-8 % de ceux âgés de 8 ans. Le second type, lui, est l’énurésie secondaire : elle survient après au moins six mois de propreté totale. Dans ce deuxième cas de figure, il sera judicieux que le médecin traitant recherche des signes d’infection urinaire ou de parasitose au niveau des intestins. Bien que la majeure partie des pipis au lit soient des énurésies nocturnes ponctuelles, d’autres peuvent se produire de jour. Enfin, certaines énurésies se produisent la nuit et le jour.

Différents types de pipis au lit peuvent aussi être recensés selon leur fréquence chez l’enfant.

  • L’énurésie totale : l’enfant fait pipi au lit chaque nuit.

  • L'énurésie clairsemée post-8 ans : ce type de pipi au lit est spécifique puisque directement relié à ce qu’a pu vivre l’enfant le jour précédent.

  • L’énurésie intermittente : ce type d’énurésie se produit à des périodes précises.

  • L’énurésie par épisodes : ces pipis au lit sont très rares et accidentels. Ils peuvent apparaître lors d’évènements majeurs dans la vie de l’enfant (ex. maladie, divorce).

L’énurésie chez l’adulte

Déjà taboue chez les enfants, elle l’est encore plus chez les adultes, qui seraient entre 2 et 3 % à en souffrir. La définition précédemment exposée pour les enfants concernant l’énurésie est aussi applicable aux adultes. Elles se produisent toujours aussi de nuit, comme pour nos chers têtes blondes. Il faut cependant considérer l’énurésie comme un symptôme et non comme une maladie.

Malgré cela, elle reste très stigmatisée socialement : ceux en souffrant trouvent cette condition honteuse, au point que parfois ils refusent de voir un médecin. On parle d’énurésie adulte chez toute personne âgée de 15 ans et plus et ce, pour les deux genres. Elle peut, selon les cas, soit avoir persisté, soit être réapparue après la puberté et avoir, comme vous le verrez plus bas, de nombreuses causes.

Origines et symptômes de l’énurésie : diverses et variées chez l’enfant comme chez l’adulte.

Rendu 3D d'un jeune adulte allongé sur le côté dans son lit

Les causes et symptômes du pipi au lit chez l’enfant

La première origine de l’énurésie chez l’enfant sera à chercher du côté de l’hérédité. En effet, un enfant dont un des parents souffre d’énurésie a presque 30 % plus de probabilité d’être lui-même énurétique. Ce pourcentage peut même aller jusqu’à 70 % si les deux parents ont été concernés par cette condition.

Dans beaucoup de cas d’énurésie primaire, c’est une vessie immature qui est en cause, via un retard au plan neuro-musculaire des réflexes servant à contrôler cette dernière. Autre origine : un trouble au niveau de l’hormone antidiurétique, qui a pour rôle de produire l’urine. Enfin, parmi les autres possibles origines, on peut noter une vessie aux capacités inférieures à la normale, ou un niveau d’éveil très élevé. Dans ce dernier cas, l’enfant continue de dormir bien que sa vessie l’alerte pour qu’il aille aux toilettes. Un apprentissage incomplet de la propreté, ou encore une consommation de liquide trop grande avant d’aller dormir peuvent aussi être en cause. Dans le cas des énurésies secondaires, des sources potentielles peuvent être une infection urinaire, ou encore un diabète de type 1.

Les causes de l’énurésie chez l’adulte

Chez l’adulte, plusieurs types d’énurésie peuvent être distingués, et chacun d’eux est associé à des causes précises.

Femme souffrant d'énurésie nocturne

Pour l’énurésie accidentelle, qui est occasionnelle

Les principales origines peuvent être un excès d’alcool, le tabac, mais aussi un rêve.

    • Dans le premier cas, l’alcool accroît la sécrétion d’urine, et peut perturber le réveil si l’adulte est en état d’ébriété lorsqu’il est temps pour lui d’aller aux toilettes, amenant ce dernier à uriner dans son matelas sans s’en apercevoir.

    • Dans le cas du tabac, un fumeur qui tousse peut uriner sans le vouloir.

    • Un songe, comme par exemple le fait de rêver qu’on est aux toilettes, peut déclencher une miction non voulue.

Pour une énurésie plus fréquente

L’origine peut être :

    • Génétique : tout comme pour les enfants, l’hérédité peut jouer un rôle important pour les pipis au lit. Ainsi, si l’un ou les deux parents ont souffert d’énurésie, les chances que l’enfant une fois adulte en souffre sont majorées.

    • Un trouble ou un trauma : les adultes victimes de trouble de latéralité ou de traumatismes crâniens sont souvent victimes d’énurésie. Leur condition les amène à faire lentement leur mouvements de contraction. Lorsqu’ils doivent aller aux toilettes pour le no. 1, ils n’ont plus le contrôle qu’ils veulent sur leur vessie.

    • Une particularité anatomique (vessie trop petite).

    • Une maladie temporaire (infection urinaire) ou plus longue (problème hormonal).

    • Le vieillissement (ex. prostate hypertrophiée.)

    • Liée à un facteur psychologique/neurologique :

      • Traumatisme émotionnel.

      • État dépressif.

      • Peur.

      • Maladie d'Alzheimer.

Femme âgée, seule, qui regarde pensivement par la fenêtre

Comment faire cesser les pipis involontaires pendant le sommeil?

Chez l’enfant comme chez l’adulte, des solutions pour l’énurésie existent.

Le traitement de l’énurésie chez l’enfant.

Plusieurs types de mesures peuvent être entreprises pour faire disparaître l’énurésie chez l’enfant, à commencer par celles relatives à l’éducation et à l’hygiène. Avant toute chose, les parents devront l’encourager positivement pour booster sa confiance en lui. Voici quelques pistes potentielles pour régler le problème si sa propreté n’est pas complètement acquise :

  • Dans un premier temps, évitez de faire des remarques sur l’énurésie de l’enfant.

  • Poussez-le à aller régulièrement uriner dans la journée.

  • Aidez-le à reconnaître et écouter les signaux biologiques lui disant d’aller uriner.

  • Dites-lui que s’il a envie, il ne faut pas qu’il se retienne : il doit aller aux toilettes.

  • Faites-le réduire la quantité d’eau qu’il boit avant de dormir.

  • Mettez une veilleuse pour qu’il puisse de lui-même aller uriner facilement la nuit.

  • Réduisez sa culpabilité en discutant avec lui.

Petite fille endormie dans son lit avec son ours en peluche et la lampe de chevet allumée

Pour autant, parfois cela n’est pas suffisant selon les circonstances, et des médicaments peuvent être nécessaires. Une consultation avec votre médecin de famille ou le pédiatre de votre enfant est absolument nécessaire pour voir quelles molécules sont envisageables. Parmi elles, on peut citer la desmopressine, qui réduit la quantité d’urine sécrétée, et qui est administrable chez les enfants de plus de 5 ans. Cependant, le médecin expliquera d’abord ce qui arrive anatomiquement parlant de manière simple à l’enfant, et lui fera comprendre qu’une guérison est possible. Dans certains cas, un suivi un psychologue pour impliquer l’enfant au maximum dans son parcours de traitement sera requis.

Enfin, une solution électronique existe : un système de détection d’énurésie nocturne. Celui-ci se compose habituellement d’un sous-vêtement détecteur, d’un émetteur, et d’une alarme. Le principe est simple : l’alarme se déclenchera dès que les premières gouttes de pipi seront détectées par le capteur du sous-vêtement. L’enfant, alors réveillé par l’alarme, pourra aller terminer d’évacuer sa miction aux toilettes comme un grand!

Les solutions contre l’énurésie adulte

Là encore, comme avec l’enfant, de bonnes habitudes peuvent faire la différence, notamment au point de vue de la miction :

    • Allez à intervalles réguliers aux toilettes pour faire pipi en journée.

    • Buvez moins en soirée et ce, dès 18 heures.

    • Évitez de boire du café ou des boissons gazeuses, qui peuvent irriter la vessie.

    • Levez-vous dans la nuit pour aller uriner, et plus généralement dès que l’envie de faire pipi vous prend.

    • Éventuellement, tenez un journal des nuits avec et sans énurésie.

Jeune femme endormie dans son lit

Si cela ne suffit pas, votre médecin pourra vous recommander un système d’alerte comme pour les plus jeunes (ex. EnuReflex), qui vous réveillera dès les premières gouttes également. Un suivi par un psychologue au niveau du comportement peut aussi s’avérer utile. Par exemple, des thérapies par la parole, voire même l’hypnose, peuvent régler les problèmes de sommeil relevant de la psychologie, et qui peuvent déboussoler votre cycle urinaire. Le mieux reste encore de commencer votre démarche en en parlant à votre médecin de famille, et voir avec lui les avenues de traitement possibles si les quelques conseils ci-dessus n’ont pas porté leurs fruits.

En savoir plus: Crampes nocturnes et douleurs musculaires la nuit

Conclusion : L’énurésie nocturne n’est pas agréable, mais ce n’est pas une fatalité!

En définitive, les pipis incontrôlés quand vous dormez, savamment appelés énurésies, ne sont pas une fatalité, aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte. Passagère ou prolongée, diurne, nocturne ou les deux, c’est d’abord un symptôme dont il faut chercher l’origine. Celle-ci peut être physique, psychique ou comportementale. Pour autant, dans tous les cas, la première solution sera d’envisager un changement au niveau des habitudes hygiéniques. Si cela ne suffit pas, des médicaments, comme la desmopressine peuvent aider. D’autres systèmes existent, comme le dispositif d’alarme, qui permettra de terminer sa miction aux toilettes, en nous réveillant dès la détection des première gouttes. Il se peut toutefois que l’enfant, l’adolescent ou l’adulte victime d’énurésie nécessite un suivi psychologique, l’incapacité à être propre étant fortement stigmatisé socialement. Le but sera, en même temps que les pipis nocturnes se règlent, de faire reprendre confiance à la personne touchée. Si en revanche c’est l’inconfort de votre matelas qui cause vos mauvaises nuits, pensez à le remplacer!


Si vous avez aimé notre article de blog, n'oubliez pas de Partager le avec vos amis en cliquant sur le bouton ci- dessous !


A BETTER MATTRESS

For a Better Price

Your Cart

QUESTIONS? 1 (844) 869-7659
Your Cart is Empty

Customers also bought

The Polysleep Pillow

The Polysleep Pillow

Choose your size

Buy Now

Estimated delivery:
The Polysleep Foundation.

The Polysleep Foundation

Choose your size

Buy Now

Estimated delivery:
Please select your country

It seems like you're not in the right place!
Let us guide you on your path to a better night's sleep.